BEAUTE

Lissage au Tanin, 6 mois après…

 

Comme annoncé en conclusion de mon article dédié au lissage au tanin ou taninoplastie, je vous fais une petite mise à jour, à un peu plus de 6 mois, pour vous faire connaître mon avis définitif sur ce traitement.

Pour rappel, cet été, j’ai utilisé le lissage Blue Gold de la marque Salvatore.

Je me réjouis de confirmer mes impressions et mon enthousiasme partagés en premier lieu. C’est vraiment le type de lissage qui me convient en comparaison avec le brésilien qui s’est avéré trop agressif pour mon type de cheveu, comme je vous l’expliquais dans mon article initial.

La seule réserve que je pourrais émettre porte sur la durée des effets de ce lissage au tanin. En effet, il m’a semblé avoir lu que ceux-ci dureraient au moins un ou deux mois de plus que le lissage brésilien, or ils se dissipent (sur moi en tout cas) tous les deux au bout de trois mois environ.

Naturellement, je prends soin d’utiliser des produits sans sulfates pour l’entretien de mes cheveux, toute l’année, peu importe si les effets du lissage aient ou non disparu.

Je précise, dès lors que j’ai effectué cette taninoplastie en période estivale, que je me suis baignée dans l’eau de mer et de piscine mais n’ai pas immergé mes cheveux tous les jours sous l’eau non plus, je les attache la plupart du temps avant de me baigner, ce qui n’empêche toutefois pas qu’ils aient été partiellement mouillés.

Je n’ai pas eu la bonne idée d’utiliser des soins protecteurs spécifiques cet été pour protéger mes cheveux, que ce soit de la chaleur, des iodes ou autre agression, chose qui est vivement recommandée par les coiffeurs, de surcroît si votre chevelure a été traitée avec un lissage quel qu’il soit.

Néanmoins, à mon retour en septembre, mon brushing était toujours facile à réaliser, mes cheveux ne frisottaient pas directement en milieu humide.

* * *

Bien que coupés récemment, la lumière du jour ne suffit plus à les faire briller de mille feux 😭

Désormais et depuis fin octobre début novembre derniers, les frisottis sont de retour, je suis obligée de sectionner mes cheveux pour avoir un brushing net, voire même de terminer avec un passage de plaques, ce qui confirme le fait que les effets du lissage au tanin ont complètement disparu.

Cependant, lorsque je compare l’état actuel de mes cheveux avec celui du « après-lissage brésilien« , il est évident que je les trouve quand même un peu moins secs et ternes qu’à cette période.

* * *

Désormais, je suis dans une réelle démarche soin, de type compléments alimentaires, soins spécifiques, bains d’huiles, éviter les lisseurs trop chauds etc. Je vous mets également en images les produits que je teste en ce moment dans ma routine capillaire, produits que j’ai attrapés à l’occasion de mon voyage aux États-Unis il y a quelques jours (et à propos duquel un article arrive bientôt🤗). Bien sûr je continue d’utiliser des shampoings sans sulfates c’est toujours plus propre niveau composition. Voilà pour ce qui est des bonnes résolutions capillaires ! Si avec tout ceci rien n’améliore l’aspect de cette grosse tignasse trop sèche, eh ben que voulez-vous… je serais bien obligée de me remettre un coup de Blue Gold ou d’envisager de les couper, à nouveau, mais moins timidement cette fois (même si maman est contre).

Complètements alimentaires en bonbons à la Biotine ( vitamine B8 idéale contre la chute des cheveux)

J’ai dormi avec ce soin à l’huile de macadamia, le lendemain j’ai ressenti une véritable hydratation (bémol : SLS 😬)

Je teste le soin Olaplex, le sérum Kiehl’s fait très bien son job et les lingettes sont sans intérêt…

Primer Bumble’n Bumble en test en lieu et place de mon spray thermoprotecteur GHD, we’ll see who’s the best…

En conclusion,

Chose certaine ; je ne reviendrai plus au lissage brésilien. Quant à la taninoplastie, j’en referais peut-être un cet été mais très sincèrement je n’en suis pas sûre. Je préfère laisser mes cheveux tranquilles dans la mesure où ce type de soin, qui n’en est pas un à proprement parler, perturbe l’équilibre naturel du cheveu. C’est pour cela que je vais insister sur le fait que si vous avez des cheveux en bonne santé, sans fourches et brillants, il est clairement inutile de vous lancer dans un lissage permanent qui est à destination de cheveux très frisés difficiles à lisser ou/et de cheveux plutôt abîmés mais qu’on ne souhaite pas couper, ça leur apporte un effet soyeux immédiat mais temporaire. C’est comme du maquillage, ça embellit mais ne soigne pas…

Entre-temps j’ai pu investir dans un bon styler multifonctions le AirWrap de Dyson, pour éviter de trop martyriser ma chevelure avec des sources de chaleur trop intenses et faire appel au lissage au tanin uniquement en ultime recours.

Je vous fais une revue sur cette merveille très vite !

Vous êtes très nombreuses tous les jours à consulter mon article sur la taninoplastie et je vous en remercie chaleureusement. J’espère avoir été assez claire et précise quant à mon avis définitif, si ce n’était pas le cas n’hésitez pas à me solliciter en commentaire, je vous répondrai avec plaisir.

Merci encore d’avoir pris le temps de me lire et n’oubliez pas de vous abonner afin d’être avertis de mes nouveaux articles en ligne.

A bientôt 💋

Par défaut