BEAUTE

Dyson Air Wrap, ma Revue

Hi Ladies and Gentlemen !

Aussitôt reçu, aussitôt testé, aussitôt mis en revue… Je n’en pouvais plus d’attendre ce séchoir, boucleur, styler, brosse chauffante, je ne sais comment appeler le dernier né de chez Dyson, à savoir le AIR WRAP.

Pour vous le présenter sommairement il s’agit de la deuxième génération de sèche-cheveux Dyson, succédant au premier séchoir avec la forme cylindrique qui sèche les cheveux en douceur, veillant à ne pas les abîmer grâce à une chaleur modérée mais un flux d’air puissant comme tous les moteurs Dyson.

Cette même technologie a été utilisée pour développer ce fameux Air Wrap, qui lui est composé d’un manche fourni avec plusieurs têtes ajustables selon votre envie et le coiffage que vous voulez faire.

Pour ma part, j’ai pris la complète (salade tomate oignon) avec tous les embouts disponibles, car il y a possibilité d’acheter le Air Wrap destiné à votre type de cheveux, mais ces packs contiennent moins d’embouts… Je suis trop gourmande pour ça et à 50 € près autant prendre la totale 😉. L’idéal avec ce joujou, c’est que vous pouvez tout faire avec en choisissant l’embout adapté, sécher vos cheveux, un brushing classique, un brushing « droit » avec les embouts brosses plates, des boucles plus ou moins resserrées, un brushing à la « Dynasty » avec des mouvements proches de ceux d’une mise en plis, à condition de ne pas détendre la boucle directement mais de l’enrouler entre les doigts et de la pincer quelques minutes, pour un look façon Farrah Fawcett, so old school mais tellement classe… #ringardouille.

Comme vous le voyez en image, cet appareil et ses accessoires sont présentés dans un grand étui ou plutôt une boîte en cuir cognac à intérieur velour noir. Un mariage plutôt surprenant quand l’appareil est, quant à lui, gris et fuchsia 🤨, les goûts et les couleurs… me direz-vous et après tout c’est le style Dyson… Mais quand même… ce n’est pas un aspirateur bon sang, un peu de glam quoi ! Non vraiment je n’aime pas ce look. J’aime mes tools avec une belle esthétique, avec des couleurs élégantes et coordonnées, un appareil blanc et gold par exemple, avec pourquoi pas un étui en cuir blanc cassé avec l’intérieur en velour beige, ça aurait été plus chic, n’est-ce pas ? Et pour le prix tout de même… J’aurais même préféré la sobriété d’un ensemble tout noir aux finitions chromées…

Oui je me calme, je vais faire abstraction de son physique, c’est la beauté intérieure qui compte 😂. Voyons voir ce qu’il a à nous offrir de ce côté là…

* * *

L’utilisation

Elle peut s’avérer déconcertante quand on est habitué au combo brosse/séchoir, néanmoins pour ma part, je trouve génial de ne plus avoir besoin de brosse, ça nous libère une main et on gagne en rapidité pour exécuter un brushing.

Je vous détaille les différents embouts.

La tête séchante, je l’utilise pour présécher mes cheveux avant mon brushing, mais peut servir à faire son brushing complet à l’aide d’une brosse classique.

La tête ronde à picots, c’est celle que j’utilise pour faire un brushing avec un mouvement intérieur ou extérieur.

Les deux têtes plates, une selon que vous ayez les cheveux plus ou moins fins, idéales pour un brushing minute et droit. Ce sont celles que j’utilise le plus souvent pour faire au plus vite, j’apprécie vraiment la rapidité de séchage avec ces embouts brosses, toutefois je trouve qu’elles n’attrapent pas assez bien la mèche de cheveux à lisser de sorte que je n’ai pas toute latitude pour bien la tirer et donc obtenir un lissage parfaitement net.

Les quatre têtes à boucler, il y a une paire de deux tailles différentes pour faire des boucles plus ou moins resserrées. Elles sont fournies par paires car elles sont à utiliser selon le sens de rotation à droite et à gauche. Il y a un coup de main à prendre surtout pour ces têtes-ci mais une fois assimilé ça devient easy tel un jeu d’enfant, les cheveux sont comme aimantés au boucleur ce qui facilite la prise de la mèche.

Le petit anneau cleaner, pour nettoyer et éliminer les petites poussières qui pourraient s’introduire dans le moteur.

* * *

Bref il est génial, il faut tout de même que je justifie son prix de 499€ (je n’osais pas le dire😏)…

So why I bought this expensive hairstyler :

First because, le fait qu’il soit multifonction, il va remplacer et mon sèche-cheveux, et mon boucleur, et mon lisseur.

Second because, il prend soin de mes cheveux peu importe l’embout, la chaleur n’est jamais extrême, vous ne risquez ni de les abîmer prématurément, ni de les brûler et ni de vous brûler les doigts !

Prenons, à ce propos, une minute pour être pragmatiques, considérant que lorsque nous bouclons nos cheveux avec un fer ou un lisseur, GHD ou autres, on se rend bien compte à quel point ces appareils sont d’une chaleur extrême autour de 180, 190 degrés, on n’y met pas le doigt sans se brûler, donc de ce fait, on peut mieux comprendre pourquoi nos cheveux fourchent, s’appauvrissent et cassent. Si notre peau ne supporte pas de telles températures, nos cheveux non plus…

Third because, ça rejoint les deux premiers dans la mesure où j’ai vraiment envie de prendre soin de mes cheveux, ne plus leur infliger de chaleur ou de produits trop agressifs, je pense notamment à arrêter les lissages permanents, toutes ces choses qui nous enferment dans un cercle vicieux du mieux et qu’au final, au bout du bout du bout, nous amènent à déplorer le fait que nos cheveux étaient beaucoup plus beaux avant tous ces traitements…

Fourth because, I was going to die if I hadn’t bought it ! 🤪

* * *

En conclusion,

Si vous êtes dans la même démarche que moi à savoir prioriser l’aspect soin de vos produits et outils capillaires, celui-ci vous satisfera assurément.

Si vous avez des cheveux secs, abîmés et cassants comme moi, je pense que ce type de produits peut améliorer la condition des cheveux dès lors qu’ils ne seront plus agressés par des chaleurs extrêmes. Cette considération sera à apprécier sur la durée, chose que je vous confirmerai et qui fera l’objet d’une mise à jour d’ici quelques mois d’utilisation.

En revanche, j’ignore comment il est accueilli par les personnes aux cheveux plus frisés et afro ou avec une détente moins facile que la mienne, étant précisé que j’ai une nature de cheveux fins et de type méditerranéen.

Si vous avez également fait l’acquisition d’un Dyson, n’hésitez pas à me faire part de votre expérience, je suis très intéressée par les retours concernant ce produit et tous les produits de la marque en réalité (fan des aspi aussi, le V10 me fait rêver)…

Très bonne fin de semaine et à très vite !

Par défaut
MES COUPS DE CŒUR

Où réparer son it-bag ou autre sac abîmé ?

Aujourd’hui je ne parle ni beauté, ni voyage, ni création… mais d’un coup de cœur pour un artisan, coup de cœur consécutif à une immense satisfaction pour l’Atelier Beaumarchais, situé dans le 3ème arrondissement de Paris.

Je lui ai confié mon sac à main préféré que j’avais arrêté de porter vu l’état lamentable dans lequel il s’est retrouvé à cause de frottements et contacts malheureux. C’est une pièce à laquelle je tiens amouuuuuuuuureusement, dès lors qu’il s’agit d’un classique it-bag, un beau sac de créateur dont le prix n’est pas donné… Il est en cuir beige, ma couleur préférée dont j’ai vivement regretté le choix.

En à peine trois ans, on aurait dit qu’il a fait 14-18 et 39-45 en même temps… Il a accumulé plein de traces d’usure un peu partout sans parler des anses noircies.

* * *

J’ai tendance à être plutôt « détendue » avec mes affaires, je ne suis pas du genre négligent non plus mais je porte toutes mes pièces l’esprit léger, sans stress me disant, concernant les articles luxe, qu’ils sont gages de qualité et de ce fait moins fragiles, loin s’en faut… Au vu de cette mésaventure, j’ai appris à mes dépens qu’il fallait redoubler de vigilance spécialement avec ces articles-là et leur apporter un soin bien particulier.

* * *

J’ai alors recherché des astuces sur le net pour faire disparaître ces vilaines taches, j’y ai surtout trouvé plein de trucs improbables, du genre pulvériser de la laque à cheveux… En vain, ça va sans le dire. Heureusement qu’ils n’ont pas dit d’étaler de la izzan* dessus, j’aurais été bien maline (NDA : penser à supprimer cette phrase avant publication).

Quelques clichés du avant… Pour les esthètes, ça risque de vous piquer les yeux…

Je ne sais pas comment j’ai atterri sur le site de l’Atelier Beaumarchais, toutefois je les ai contactés et ai demandé un devis qu’ils m’ont chiffré à 500 €. Oui la vérité 500 €, j’ai trouvé ça cher ! Attention, les tarifs de cet artisan sont quand même très corrects, j’ai également un autre sac un peu patiné sur les bords, le devis annoncé était autour d’une centaine d’euros. Mais mon Céline avait vraiment besoin de la totale, à savoir laquage intégral, reprise des bordures et décrassage des peaux. Ce ne sont pas les termes utilisés par le professionnel, je ne me souviens plus très bien du jargon technique mais une chose est sûre, ce sac est désormais comme neuf #satisfaction. 

* * *

Bien entendu, avant de prendre l’initiative de faire appel à un artisan extérieur, j’ai contacté la marque pour savoir si celle-ci disposait d’un atelier attitré auquel je pouvais confier mon sac. Ce n’est pas le cas, il est juste possible de faire ce qu’ils appellent un « bichonnage« , chose qui aurait été insuffisante vue la gravité de l’état « catastrofayke » dans lequel il était. Cette solution ne m’ayant pas trop bichonnée, j’ai donc été voir ailleurs si j’y étais…

L’artisan de l’Atelier Beaumarchais m’a confié que ce modèle précis de sac, à savoir le Luggage a déjà été restauré plusieurs fois dans son Atelier et que c’est dû au fait que la Maison Céline applique une fine pellicule de teinture lors du tannage des peaux servant à la confection de ce sac. Donc si vous comptez acheter ce même modèle, évitez la couleur Dune et autres couleurs pâles, à moins d’en faire très attention.

* * *

En conclusion,

Cet artisan redonne vie à tous les cuirs et autres nobles matières abîmées, si vous avez un objet de maroquinerie auquel vous tenez, n’hésitez pas à le lui confier, c’est l’adresse idéale pour sauver et restituer fraîcheur à ces pièces chères à nos portes-monnaie cœurs.

Quelques clichés « après »,

Petites astuces, je ne le porte plus sans ces bandeaux en tissu soyeux, ça évite les frottements malheureux qui noircissent les anses. Je veille également au contact du sac avec mes vêtements foncés ou le denim des jeans qui déteignent dessus et ne le porte qu’avec des vêtements clairs ou dont la matière ne peut pas déteindre.

J’espère que cet article vous aura intéressés, quand nos artisans ont du talent, il faut les mettre en lumière, d’autant plus qu’ils en ont davantage besoin que les Sephora, l’Oréal et compagnie !

Bonne fin de week-end et à très bientôt 💋

 

 

 

* nom fém. rifain désignant la crotte

Par défaut