SKINCARE

DIOR CAPTURE TOTALE SERUM – MA REVUE

Vous avez peut-être dû entendre parler de ce sérum à la compo ultra clean que vient de lancer Dior Skincare, si ce n’est pas le cas je vous en parle right now et croyez-moi, si j’en fais un article entièrement dédié c’est que ça en vaut vraiment, mais vraiment le détour.

Présentation du Sérum DIOR CAPTURE TOTALE

Je vous fais ma propre présentation de ce Sérum le Dior Capture Totale, vous trouverez la version officielle de Dior Beauté sur n’importe quel site marchand… Formulé à base de 91 % d’ingrédients d’origine naturelle, aux multiples brevets que je ne vais pas énumérer ici, je tiens à vous tenir attentifs jusqu’au bout, ce sérum est un concentré d’actifs que je ne retrouve hélas que très rarement dans les produits de la cosmétique française haut de gamme.

Je m’explique, en général et pour être totalement transparente et impartiale à propos d’un produit qui m’a été proposé en expérience avant-première par la marque, je ne m’attendais pas à un tel niveau de performance, dès lors que dans mon inconscient, à tort ou à raison, les marques de cosmétiques Luxe sont avant tout des produits répondant à une excellence en terme de sensorialité mais, a contrario, sont beaucoup moins satisfaisants quant à leur efficacité sur les problématiques cutanées.

Là, force est de constater que ce n’est absolument pas le cas, tant d’un point de vue sensoriel que sur l’efficacité on est véritablement sur LE sérum parfait. Sans être particulièrement calée en chimie ni utilisatrice d’application décryptant les compositions, je suis complètement conquise par la formule développée par les laboratoires de la Maison Dior Beauté qui d’entrée ont associé tous mes actifs/humectants/antioxydants préférés à savoir Acide Hyaluronique (vectorisé), Niacinamide, Squalane que j’utilise en actifs individuels dans mes routines skincare. Ajoutez à ceux-là ceux issus de la recherche sur les cellules souches et en botanique et vous avez le cocktail idéalement concentré pour une peau protégée contre les imperfections, rides et taches pigmentaires. Il manquait plus qu’un rétinol et on était au complet !

Avec le Capture Totale on est donc sur une émulsion laiteuse légère qui pénètre rapidement et agréablement, laissant un fini satiné lumineux. C’est une formule qui nous assure le juste dosage d’actifs dans un seul produit, c’est aussi pour cette raison que je préfère une formule à l’utilisation d’actifs seuls qui est pour moi la garantie d’une parfaite et efficace osmose et surtout évitant, aux non initiés particulièrement, des associations malheureuses et contreproductives d’actifs. On n’a pas tous un chimiste sous la main !

EFFET SUR MA PEAU

Dior garantit les bénéfices de son sérum dès la première semaine et la consolidation de ceux-ci après un mois d’utilisation. Je pense qu’un tel sérum peut être utilisé en cure pour booster énergiquement le renouvellement cellulaire de sa peau au cours de l’année dès qu’on en ressent le besoin.

Pour ma part je confirme que très vite je sens que ce sérum va m’apporter à lui seul tout ce dont ma peau raffole et le constate visiblement :

  • Eclat immédiat
  • Grain de peau flouté
  • Fini satiné
  • Peau lisse, fraîche et repulpée
  • Neutralise la pigmentation et estompe les taches (ssi associé à un écran total)

Bien que j’avais déjà une routine bien spécifique avant l’utilisation de ce sérum et que ma peau était alors bien entretenue, l’éclat est encore plus au rendez-vous et la texture de ma peau grasse est significativement normalisée, les pores plus resserrés, j’ai presque l’impression d’avoir une peau normale.

Je continue de sceller mon sérum avec une huile ultra fraîche, celle à la noisette de chez Hesens Paris et je me dis que la combinaison des deux est le combo gagnant pour moi.

EN CONCLUSION

Le sérum Dior Capture Totale est en tous points le genre de soin que l’on rachète et qui devient un indispensable, en cure ponctuelle ou au quotidien. Les bénéfices sur la peau sont bel et bien visibles et le parfum floral… Huuuum juste un régal, je l’adore.

Pour vous donner une idée, il a détrôné tous mes sérums à formulation complexe (et propre) à savoir le Eve Sérum d’Esthéderm qui vient en deuxième position du coup et qui m’apporte quasiment les mêmes bénéfices mais la sensorialité en moins, j’ai toujours autant de mal avec son odeur et sa viscosité on dirait qu’on applique du blanc d’oeuf… D’ailleurs ces deux sérums doivent avoir une formulation assez similaire, ils me procurent tout deux une texture de peau fraîche et plumpy.

Moi qui ne jure presque que par la cosmétique asiatique, je me réjouis de constater que nos belles marques françaises ne sont pas en reste 😉

Si vous avez eu l’occasion de tester cet excellent sérum, n’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé en commentaire.

Voilà, je vais encore être productive ce mois-ci car je vous réserve un nouvel article très prochainement ! Ce sera sur le Botox capillaire, le lis tellement de sottises à propos de ce « soin » à la kératine que je tenais absolument à vous en parler.

A très bientôt !

Par défaut
SKINCARE

GLOW RECIPE, Masque de sommeil contour des yeux au Rétinol et à l’Avocat – REVUE –

Il faut que je vous avoue une chose, je suis une frustrée du contour de l’oeil. J’en ai testé et testé mais rarement été satisfaite de mes soins contour des yeux.

Certains vont bien m’hydrater, d’autres bien décongestionner, et d’autres encore vont apporter un éclat très relatif à coup de pigments réflecteurs, mais une chose est sûre aucun n’a eu la faculté de combler les rides, en tout cas par sur moi. Après je suis très loin de mes 20 ans et même de mes 30 ans, il faut donc tout simplement accepter d’être vivant…

Mais voyons ensemble ce qu’il en est avec GLOW RECIPE, une marque coréenne qui commence petit à petit à intégrer les routines skincare all around the world… Elle a été fondée en 2014 par Sarah Lee et Christine Chang, newyorkaises d’origine coréenne, ces deux copines se sont rencontrées au boulot chez L’Oréal Corée et après avoir enrichi leur CV, ont profité du grand boom de la K-Beauty pour lancer leur propre marque qu’elles veulent la plus naturelle possible, vegan et cruelty free.

Revenons au masque de sommeil ou plutôt de nuit pour les yeux (la traduction m’a fait sourire) …

SA COMPO & SES ACTIFS

Depuis une bonne dizaine de semaines j’utilise ce soin en masque de nuit pour le contour des yeux à l’avocat et au rétinol mais pas que…

Il contient également un niacinamide (vitamine hydrosoluble B3 qui fonctionne avec les substances naturelles de notre peau) et de la graine de caféier qui agissent en puissants antioxydants pour compléter la formule toujours vegan et cruelty free avec un petit peu de parfum mais très très très léger, on le sent à peine et c’est mieux pour le contour.

L’ingrédient principal, l’avocat est connu pour son fort pouvoir antioxydant, il contient de la vitamine E et C, mais ça on sait, donc inutile de s’attarder dessus.

Oh mais ne vous endormez pas !!! C’est là que ça devient intéressant 😉

Oui parce que c’est surtout le second ingrédient de cette recette, à savoir le rétinol qui a motivé mon choix. En effet, cet actif agit sur moi de façon très satisfaisante et je vous expliquerai comment.

S’agissant d’un masque de nuit, les actifs ont été boostés pour un maximum d’efficacité afin d’améliorer la zone du contour des yeux.

Le rétinol a, quant à lui, été encapsulé, ce qui lui permet d’être libéré de façon continue, en petite quantité tout au long de la nuit afin de faciliter, au quotidien, son assimilation en douceur sur cette région plus fragile du visage.

SES PROMESSES :

  1. Redonner de l’éclat au regard
  2. Bonne hydratation
  3. Éclaircissement des cernes
  4. Elimination les ridules
  5. Décongestion les poches

Comment j’interprète ces promesses… Comme pour la liste des composants, l’ordre est important. En premier on vous garantit l’éclat et l’hydratation, le principal, la base quoi… Viennent ensuite les promesses subsidiaires, celles dont les résultats sont moins certains. Voyons ensemble ce qu’il en est chez moi…

RESULTAT SUR MON CONTOUR DE L’OEIL

J’ai une peau mixte à grasse et comme beaucoup j’ai le contour des yeux sec, quand je le poudre après avoir posé mon anti-cernes, il va marquer mes rides sous les yeux en fin de journée, quoique beaucoup moins depuis que j’utilise la Poudre libre à l’Acide Hyaluronique de BY TERRY que j’utilise maintenant en teintée. Je la trouve beaucoup plus fine que la Translucent de LAURA MERCIER.

Petit rappel utile : quand je parle de rides, indépendamment des plis physiologiques qu’on a tous depuis toujours, apparaissent autour de 25-30 ans ce qu’on appelle les rides d’expression, ce sont celles qui sont la conséquence des contractions musculaires de notre visage et qui peuvent, dépendamment de plein de facteurs, être plus ou moins creusées.

Celles-ci s’opposent aux rides de vieillesse qui elles apparaissent plus tard et sont la conséquence du vieillissement cutané lié notamment à l’action des UV, du mode de vie et bien sûr de la génétique. Ce sont les rides qu’on appelle statiques, on les voit même quand le visage n’est pas en mouvement.

Me concernant, ce sont donc les rides d’expression dont il est question et que je souhaite voir lisser et s’atténuer sur mon contour des yeux.

Photo selfie brut peau nue sans filtre ni retouche

RESULTAT :

  • la peau de mon contour de l’oeil est beaucoup moins sèche et a l’air moins fine qu’avant. De ce fait je vois un peu moins ma veine bleue et l’aspect de mon contour s’harmonise de plus en plus avec le reste de ma peau qui semble presque avoir la même nature que le reste de mon visage. Donc niveau hydratation c’est le top je n’ai jamais été autant hydratée et aussi efficacement pour le contour de l’oeil.
  • je n’ai pas constaté d’éclaircissement des cernes car mon type de cernes est structurel (ombre créée par les creux du visage) et combiné à une perte de volume dans cette région que seules les injections à l’acide hyaluronique peuvent améliorer.
  • je ne lui trouve aucun pouvoir décongestionnant sur moi, je suis toujours aussi bouffie au réveil bien que je dorme en ce moment les fenêtres ouvertes. Je suis de celles qui mettent le CDY sur les paupières même si c’est déconseillée pour les personnes qui gonflent au réveil parce que je tiens à nourrir cette région des yeux qui s’affine et qui peut s’affaisser avec le temps et les mauvais traitements comme par exemple le passage quotidien des pinceaux, d’où l’importance de prendre des habitudes de délicatesse avec sa peau et d’éviter de mettre trop de pression lorsqu’on se maquille les paupières surtout, n’est-ce pas les brutes… 😉
  • par contre le rétinol a une action formidable sur l’aspect de mon contour des yeux qu’il a bien lissé car ayant eu un microkyste sous chacun des yeux dont un plus gros (dès lors que j’ai essayé de jouer au chirurgien…), j’ai pu constater très vite leur atténuation jusqu’a complète disparition au fur et à mesure de l’utilisation de ce soin CDY.

EN CONCLUSION

C’est un produit que je rachèterai mille fois ne serait-ce que pour l’hydratation et surtout pour l’action du rétinol.

Quand je constate que j’ai encore plus besoin d’hydratation chose qui n’est pas toujours nécessaire avec ce soin-là, mais je le fais parfois pour m’apporter plus d’actifs, je fais un mini layering du contour de l’oeil en ajoutant une micro goutte d’huile de chanvre ultra-fraîche d’Hesens Paris qui a des propriétés quasi magiques comme je vous en parlais dans mon précédent article.

Bien sûr il faut appliquer tout ça de façon très délicate, c’est aussi un moment de plaisir et comme je vous le disais les produits sont encore plus efficaces quand ils sont combinés à une gestuelle délicate au quotidien, ne pas frotter sa peau de façon trop énergique, éviter les frottements avec les cotons imbibés de lotion qui incitent à mettre davantage de pression et privilégier un baume ou une huile qui va dissoudre le makeup dans le cadre d’un double nettoyage, tenir les pinceaux floutteurs loin de leur base afin de réduire la pression sur la paupière pour plus de délicatesse dans le geste. Et oui tout ça est important pour rester jeune le plus longtemps possible !

Enfin, je n’en ai pas parlé, mais il faut aussi dire un mot sur les packagings des produits Glow Recipe qui sont les plus colorés et mignons que je connaisse, c’est frais, acidulé, un univers fruité… Mais tout ça sans en faire trop non plus c’est toujours so cute and colorful.

Voilà pour moi, si vous avez testé Glow Recipe et que vous avez quelques produits à me recommander, je suis tout ouïe 😉

Merci de m’avoir lue et à bientôt !

Bannière Ba-Click

Par défaut
SKINCARE

HESENS Paris, Les Meilleures Huiles Fraîches Artisanales

Quand l’Artisanat rencontre le Luxe…

Trois flacons d'huile cosmétique extra fraiche Hesens

Vous l’aurez compris, je ne suis pas la personne la plus « bio » au monde et ce n’est pas faute d’avoir essayé, mais quand ça ne veut pas…

Ça ne veut pas parce que j’aime beaucoup trop le beau, quand ça brille, quand c’est chic et surtout quand le produit fait effectivement ce qu’il me promet de faire, ce qui n’est pas assez systématique avec les formules biologiques, que ce soit pour les soins cosmétiques ou le make-up.

Enfin bref… Revenons à l’essentiel ; HESENS Paris, cette jeune marque qui propose des huiles cosmétiques artisanales ultra-fraîches qui me réconcilie avec le « Green World« .

~ LA RENCONTRE ET MES PREMIÈRES IMPRESSIONS ~

Lorsque j’ai atterri sur la page Instagram d’HESENS Paris je suis instantanément entrée dans un univers où se mêlent nature, charme et élégance à la française.

HESENS est le fruit de la collaboration de deux créatrices parisiennes, Gaëlle et Karine, soucieuses de la qualité des produits qu’elles proposent mais également de l’aspect éthique de leur distribution, faisant le choix d’une consommation raisonnée, au rythme du carnet de commande 💚

Je ne sais pas ce que vous en pensez mais moi J’A DoOore le concept ! L’idée d’avoir entre les mains une huile fraîchement pressée à froid juste pour moi, à ma demande, suffit à conquérir mon cœur.

« Notre service de précommande garantit une huile végétale
d’une sortie de presse de 15 jours au maximum » – Hesens

Ajouté à la noblesse de ces considérations le chic des grands flacons de 30ml qui m’ont tapé dans l’oeil, je suis conquise et ce définitivement… Je vois bien ce flacon sur une jolie table de chevet ou sur le manteau en marbre blanc d’une cheminée de chambre avec des moulures partout… Oui oui je commence à me disperser, on est bien sur un article déco skincare rassurez-vous !

Vous l’aurez compris, le conditionnement de ces huiles est d’une rare élégance surtout pour ce type de produits. En général sur le marché, les packagings des produits bio et/ou artisanaux sont relativement peu esthétiques et ce toutes gammes de prix confondues, mais si ce n’était que ça…

Avant de commencer le layering, je n’utilisais jamais d’huile sur mon visage, je réservais ce rituel exclusivement aux cheveux et au corps, dès lors que j’ai une peau mixte à tendance grasse je pensais, à tort, que son application augmenterait ma production de sébum.

~ MON EXPÉRIENCE DES HUILES COSMÉTIQUES ~

Or, m’étant depuis assez documentée sur le sujet et après quelques expériences sur ma personne en comparant différentes routines de soin pour la peau, je vous confirme qu’il s’agit là d’une idée reçue.

En effet, à l’époque où je n’y connaissais pas grand chose je me contentais, plusieurs fois par semaine, de quelques gommages mécaniques (ceux avec les grains), de masques à l’argile que je laissais poser beaucoup trop longtemps (ne jamais le laisser sécher au-delà du temps indiqué), et souvent d’un démaquillage sommaire… En somme tout ce qu’il ne fallait pas faire ou dû moins qu’il fallait faire afin de bien exciter les glandes sébacées qui vont surproduire encore plus de gras en défense à toutes ces agressions. Donc oui oui oui et triple oui même les peaux grasses ont besoin de gras pour se nourrir et ainsi éviter un pic de sébum en réaction.

Lorsque j’ai compris tout ça, ma peau a radicalement changé en beauuucoup mieux.

J’ai alors commencé à utiliser les huiles de chez AromaZone, oui les flacons en plastique qui fermentent pendant des jours sur les rayons éclairées par les néons… Tu m’étonnes que certains trouvent que les huiles ne servent à rien, les actifs sont anéantis avant même le passage en caisse.

J’en ai sûrement déjà acheté en grande surface avec le même type de conditionnement, mais vous comprendrez qu’elles ne m’aient pas laissé un souvenir impérissable.

Il faut absolument savoir que pour bénéficier de tous les bons nutriments d’une huile il convient :

1- que celle-ci soit pressée à froid, à une date raisonnablement proche de celle de sa distribution car sa durée de vie est beaucoup plus courte que celle des huiles raffinées,

2- qu’elle soit conditionnée dans un flacon opaque pour la protéger de la lumière et en verre s’il vous plait !

J’ai également essayé une huile un peu plus haut de gamme que j’utilise peu car son odeur est plutôt désagréable c’est une pression à froid aussi, la Juno de Sunday Riley, inutile de préciser que je ne la rachèterai pas 😏

Puis je suis tombée sur l’huile de noisetier d’HESENS et là, je commence à penser que je détiens mon Saint Graal, j’ai l’impression que ma zone T est moins grasse que d’habitude grâce aux propriétés équilibrantes de cette huile, point à confirmer sur la durée.

Je préfère appliquer cette huile le soir, en dernière étape de ma routine soin, après mon sérum pour le sceller ou ma crème de nuit en prenant le temps de la faire pénétrer avec un bâton de massage ou un jade roller afin de favoriser en même temps le drainage lynphatique.

Naturellement, quantité d’huiles vous apporteront une bonne hydratation, mais pour ma part j’utilise des crèmes et sérums qui remplissent très bien cette mission. L’hydratation n’est pas ce que j’attends d’une huile. Chacun des soins que constitue mon layering doit m’apporter une fonction différente et l’huile doit être source de super-aliments capables de booster les cellules de ma peau. Ainsi, plus celle-ci sera fraîche plus ses nutriments seront de précieux actifs pour la peau.

~ LES EXTRAITS HESENS PARIS ~

J’ai testé les trois extraits disponibles en format nomade de 4ml chacun (24€ l’extrait), également disponibles en flacon de 30ml (80€ l’extrait) sur précommande ici sur le site d’HESENS Paris.

Je sais que certains d’entre vous trouverons les prix de ces extraits un peu trop onéreux, je le comprends parfaitement. Cependant il faut garder à l’esprit qu’il s’agit de produits nobles préparés par des artisans huiliers en quantité limitée. C’est de l’Artisanat de Luxe et comme vous le savez la rareté et la qualité ont un prix…

L’Extrait de Coudrier ou l’Huile de Noisetier est mon élixir préféré avec sa délicate odeur de noisette qui éveille tous nos sens. Outre ses propriétés adoucissantes et revitalisantes, il est riche en antioxydants naturels tels que les oméga-9, nutriments essentiels qui soutiennent et renforcent l’élasticité de l’épiderme. Sa texture fine et pénétrante aux douces effluves de noisettes possède la particularité étonnante de nourrir la peau tout en régulant la production de sébum.

Il convient aux peaux mixtes, grasses et acnéiques. Il participe à la tonicité de la peau du visage et celle du cou tout en régénérant son film hydrolipidique, retenant ainsi son hydratation pour un teint éclatant de vitalité. Anti-âge de choix, et doté de propriétés astringentes et cicatrisantes, il équilibre parfaitement les peaux acnéiques.

L’Extrait Vert Régénérant ou l’Huile de Chanvre a de multiples propriétés notamment anti-âge, riche en acides gras essentiels il agit comme un tonique pour la peau et favorise le renouvellement cellulaire pour une peau plus ferme et éclatante. Il est parfaitement adapté aux peaux sèches, irritées, acnéiques, couperosées et matures. Les oméga-3 lui confèrent d’excellentes propriétés anti-inflammatoires, les oméga-6 quant à eux seront très appréciés des peaux à imperfections de par leurs vertus régénérantes.

L’Extrait Protecteur Hydratant ou l’Huile de Sésame, outre ses propriétés émollientes et régénérantes, est riche en antioxydants naturels tels que le sésaminol et la sésamine, limite les effets négatifs des radicaux libres sur les cellules cutanées. C’est aussi un puissant antioxydant riche en acides gras essentiels, il maintient l’hydratation, protège l’épiderme et soulage les rougeurs et l’inconfort des peaux déshydratées, desséchées et irritées en accélérant le processus de réparation des tissus cutanés.

Pour savoir quelle huile vous convient, un petit diagnostic rapide vous est proposé ici sur le site d’HESENS.

~ EN CONCLUSION ~

Grâce à cette enrichissante expérience avec HESENS, j’ai désormais pleinement conscience de l’importance de la fraîcheur des huiles que j’utilise, c’est un point que je ne saurais négliger à l’avenir, lorsque je choisirai une huile cosmétique.

L’Extrait de Coudrier est mon grand coup de coeur, je pense faire un bon petit bout de chemin avec celui-ci. L’Extrait Vert au Chanvre a, quant à lui, beaucoup plu à mon mari qui est pourtant très rarement utilisateur de soin cosmétique quel qu’il soit. Il a toutefois été séduit par le produit dès sa première application sur la barbe et a également été sensible à l’univers inclusif de la marque qui répond aux besoins de toutes les peaux.

Je remercie infiniment Karine et Gaëlle d’HESENS Paris de m’avoir fait découvrir ces extraits uniques.

Si mon article vous a plu, merci de vous abonner pour me le faire savoir 😉

A très bientôt !

Par défaut
SKINCARE

TATCHA Skincare, ça vaut vraiment le coup ?

Minasan Konnishiwa 🙏

Je rêve du Japon tous les jours… Je ne sais pas si je pourrai m’y rendre cette année, les voyages ne sont pas à l’ordre du jour pour moi, étant en création d’entreprise l’attention doit rester focalisée sur l’objectif principal.

J’ai, d’ailleurs, hâte de vous en parler quand mon projet professionnel sera plus abouti, c’est tout de même le thème principal de mon blog 😉

Pour l’instant j’y travaille et espère de bonnes nouvelles très vite…🙏

Mais pour l’heure c’est le moment de ma revue Tatcha… Cette marque de Skincare japonaise dont on entend de plus en plus parler en ce moment et qui, sauf erreur, n’est pas encore distribuée en France, ni par aucun site de produits de beauté en ligne…

LA PETITE HISTOIRE

Pour vous présenter succinctement l’histoire de cette marque, on retiendra que la créatrice, Victoria Tsai, soucieuse de la composition de ses produits de beauté, a préféré, à l’occasion d’un voyage à Kyoto, revenir aux sources pour s’imprégner des rituels de beauté pure et du savoir-faire de ce riche patrimoine séculaire perpétué notamment par les Geishas mais surtout recueillis dans un livre ancestral que j’imagine précieusement conservé par ses maîtres. C’est de cette extraordinaire relique que notre chère créatrice a puisé les ingrédients nécessaires aux savantes concoctions qui ont fait preuve de leur efficacité à travers le temps, en témoignent la légendaire et traditionnelle beauté naturelle des natives du pays du soleil levant.

QU’EST-CE QUE ÇA VAUT ?

Beaucoup, moi y compris, se demandent si les crèmes et autres produits de cette marque, au packaging somptueux, en valent vraiment la peine au vu du prix moyen relativement onéreux de cette gamme luxueuse. Personnellement si ceux-ci ne m’avaient pas été offerts (thanks to TheMasterclass), je n’en aurais sans doute pas eu accès de si tôt.

J’ai donc pu tester la Dewy Skin Cream composée entre autre à partir d’algues d’Okinawa, de riz noir et d’un complexe de trois super aliments anti-âge du Japon appelé Hadasei-3, ainsi que le primer The Silk Canvas constitué de fibre de soie, un véritable rituel de Geisha remis au goût du jour.

~ The Silk Canvas ~

En ce qui concerne ce primer qui se présente sous forme de cire qui va fondre au contact de la peau, celui-ci est plus efficace pour unifier le teint que mes primers en crème, sous réserve de tester celui de Laura Mercier… C’est la première fois que je teste un primer de ce type et n’ai pas réellement d’éléments de comparaison. Les primers que j’utilisais étaient souvent très siliconés et je ne les trouvais pas nécessaires à mon make-up. Là, avec le Silk Canvas, force est de constater qu’il lisse parfaitement la peau, les pores sont invisibles.

~ The Dewy Skin Cream ~

Avant de poursuivre avec la crème, il me faut préciser que la composition des produits Tatcha est tout ce qu’il y a de plus propre, vegan et cruelty-free.

Je ne vais pas prolonger le suspense outre mesure, ces produits sont aussi beaux que bons 😍. Sachez que dès les premières utilisations de la Dewy Skin Cream j’ai été absolument conquise pour plusieurs raisons.

La première et la plus importante, l’efficacité de ces produits. La crème est très hydratante, laisse un fini lumineux sans effet gras, j’ai même constaté un effet flouteur de teint, les pores et petites imperfections sont comme estompés, ce qui est toujours agréable.

La deuxième raison est que cette crème, bien que riche et destinée aux peaux sèches, a une composition à base d’eau. Ce qui est indispensable pour moi qui utilise majoritairement des fonds de teint à base d’eau.

Enfin, la troisième raison est qu’elle ne peluche pas à l’application et constitue une excellente base de maquillage. Je rencontre souvent ce problème de défaut d’absorption par ma peau de certaines crèmes ou sérums sans réellement savoir à quoi cela est dû, mais ni la Protini Polypeptide Cream ni la Dewy Skin Cream ne m’a causé ce souci.

D’ailleurs, pour poursuivre la comparaison avec ma précédente crème la Protini, je trouve que la Tatcha est aussi efficace niveau soin et hydratation mais d’un point de vue purement cosmetique, je préfère le rendu de mon maquillage avec la Tatcha, sans occulter le fait que le primer y est certainement pour quelque chose, mais néanmoins la texture plus fine de la crème Tatcha me conforte dans mon choix, quand je trouve celle de la Drunk Elephant un peu trop riche pour une crème de jour, bien qu’elle soit facilement absorbée par ma peau avec également l’effet flouteur auquel je suis maintenant habituée.

Ayant la peau mixte, j’evitais ce type d’hydratation intense le jour, mais je n’ai pas eu à deplorer plus de brillance qu’à l’accoutumée, mon teint est parfaitement hydraté et lumineux, certes je brille mais telle est la nature de ma peau.

Enfin concernant les effets anti-âge et l’action sur les rides et ridules, ayant un visage plein et les sillons très peu accentués, je ne peux pas vraiment me prononcer sur ce point, merci à un des seuls avantages de ma gourmandise 😁. Et très sincèrement je ne crois pas aux vertus anti-âge des crèmes, tout simplement car leurs principes actifs ne peuvent pas pénétrer assez profondément le derme pour agir.

JE RACHETE OU PAS ?

Jusqu’à présent, de toutes les routines skincare que j’ai eu à tester, et que je teste sur le long terme jusqu’à épuisement du produit, c’est sans hésitation la gamme Tatcha que je rachèterai. Toutefois, je n’ai pas encore essayé le rituel de La Mer qui promet la lune et qui m’attend depuis des mois dans mes placards… Affaire à suivre.

La brume de la gamme Dewy de Tatcha me fait très envie, mais n’ayant pas prévu de voyage ni aux USA, ni au Japon dans les prochains jours, je ne vois pas comment… 😳

En revanche, si je devais racheter une gamme de soin chez Tatcha, pas de si tôt vu mon backup en attente, j’opterai pour la Water Cream qui correspondra plus à mon type de peau a priori, car elle promet une action sur le sébum. La gamme Dewy est à base d’eau également mais la Water doit l’être davange en toute logique, ce qui m’arrange car mes FDT sont généralement tous à base d’eau.

En effet, si vous préparez votre peau avec une crème hydratante composée à base d’huile et que votre fond de teint est, quant à lui, formulé à base d’eau, celui-ci risque de s’oxyder et de moins bien tenir que s’il était posé sur une base à formulation de même nature.

EN CONCLUSION

Je ne vais vous dire qu’il faut absolument acheter cette marque de skincare pour avoir une peau merveilleuse et que si vous passiez à côté vous risqueriez de rater quelque chose d’exceptionnelle, ce serait exagérément faux. Toutefois je comprends l’engouement autour de cette marque dans les endroits du monde où elle est distribuée, mais elle est certainement pas la seule à apporter telle satisfaction.

Je suis, depuis quelques années, très attirée par la cosmétique asiatique depuis que j’avais découvert, à l’occasion d’une escale à Séoul, les marques, La Neige, Missha, ou Iope, notamment leur excellent FDT cushion, et d’autres produits coréens qui commencent à arriver petit à petit en France et au budget beaucoup plus accessible que Tatcha

J’envisage d’ailleurs d’essayer une crème de la marque La Neige, histoire de la comparer à ma routine actuelle et de voir si ma peau la reçoit sans encombre ou si elle est définitivement résolue à snober tout ce qui coûte moins de 50 euros 😁.

Si vous avez eu l’occasion d’utiliser Tatcha n’hésitez pas à venir me dire ce que vous en pensez 🤗

Merci de m’avoir lue et à très bientôt !

Par défaut
SKINCARE

DRUNK ELEPHANT, ALPHA H, GOLDFADEN MD : Routine Teint Parfait d’Hiver

A l’occasion du black friday, après avoir fait quelques folies de ma CB, j’ai commencé une nouvelle routine teint shoppée sur Cult Beauty avec un petit discount déculpabilisateur.

La commande est arrivée extrêmement vite à peine en 48 heures ! Les anglais sont tout près mais tout de même quelle performance !

Anyways… Ce site britannique offre d’ailleurs pas mal de réductions intéressantes tout au long de l’année et surtout propose des marques connues à travers le monde mais, pour certaines, introuvables en France.

Je précise que j’ai une peau mixte à tendance grasse et que ces soins sont à adapter selon votre type de peau.

Sans transition…

I. Les soins anti-taches pigmentaires

Après avoir dit adieu à mon hâle d’été, des petites taches pigmentaires ont persisté sur mes joues et front me laissant un teint irrégulier. Un écran indice 30 n’est a priori pas suffisant pour le visage, je saurai désormais qu’il me faudra du 50 next time…

Alors que faire dans ce cas de figure ?

Si vous n’avez pas le budget pour vous faire des séances de microdermabrasion, la solution alternative reste l’acide glycolique.

J’ai donc racheté le Liquid Gold de la marque Alpha H (37€ sur CultBeauty), qui est une lotion avec un petit pourcentage d’acide glycolique (5%) que j’applique le soir sur une peau propre. C’est assurément le produit qui a sauvé ma peau. Ayant été sujette à une acné tardive qui m’avait laissé des taches sur le visage, ce produit, et avant lui, celui de la marque The Ordinary, ont contribué à éradiquer ces séquelles. Ce sont des lotions plutôt décapantes, les peaux sensibles n’en feront pas un usage quotidien. Pour ce qui est du Liquid Gold à proprement parler, il est moins concentré en acide et peut être utilisé plus régulièrement que celui de la marque The Ordinary qui est à utiliser maximum 2 à 3 fois par semaine. J’évite néanmoins d’utiliser l’un ou l’autre le jour, dès lors que ça m’obligerait à porter un indice fort de protection UV sur le visage, ce type de soin étant très photosensible (je n’utilise jamais d’acide glycolique en été ou en plein jour même si le temps est couvert, ni avant ou après une séance de dermaroller).

Transition parfaite pour vous parler du dermarooooller 😀! Il sert à faire son microneedling à domicile. Oui je vous entends me demander « mais qu’est-ce que le microneedling ? » 😁 C’est un soin en vogue en ce moment chez les esthéticiennes qui consiste à réaliser à l’aide d’un stylo électrique spécial (plus efficace que le roller à micro-aiguilles à usage domestique), des micro-perforations sur la peau afin d’en stimuler les cellules pour qu’elles produisent davantage d’élastine et de collagène. J’ai donc ressorti mon dermaroller (marque ZGTS, 0,5mm, 12,38€ sur Amazonpour booster l’efficacité des soins prodigués à mon visage. Utilisé à une fréquence de deux à trois fois par semaine, le soir, il aurait bon nombre de vertus telles que l’élimination de toutes les taches pigmentaires, des ridules, réduction des pores, favorise la circulation sanguine, agit sur la rétention d’eau, affine l’ovale du visage, participe à décupler l’efficacité des principes actifs de vos soins hydratants, sérums anti-âge, etc., en créant, à l’aide de ses micro-aiguilles, des canaux facilitant leur pénétration dans l’épiderme. Il peut être également utilisé sur le corps pour agir contre la cellulite, les vergetures et sur le cuir chevelu pour stimuler la pousse des cheveux.

Il en existe avec différentes tailles de micro-aiguilles, pour commencer il convient d’utiliser un dermaroller à 0,5mm maximum, les calibres supérieurs seront trop agressifs pour les débutants.

D’après ce que j’ai pu comprendre, la peau va réagir à cette agression infligée par le vilain dermaroller en produisant plus de collagène et d’élastine, et de ce fait la peau sera plus belle. Grosso modo quoi

Personnellement je l’ai surtout utilisé pour éliminer mes taches pigmentaires dues aux effets du soleil ou consécutives à quelques inflammations cutanées, avec un résultat très satisfaisant. J’ai également constaté que les pores de mes joues sont moins visibles.

II. Les soins contour des yeux

J’utilise actuellement le Bright Eyes de la marque Goldfaden MD (53€ sur CultBeauty) qui est un soin complet à base d’huile de jojoba et de thé rouge organique qui contient également des peptides de soja et de la vitamine K, contribuant à la réduction des cernes, ridules, gonflements du contour des yeux et à sa bonne hydratation.

Je trouve qu’il m’hydrate bien le dessous de l’œil et participe à donner rapidement un aspect moins fatigué au regard.

Je n’ai pas vraiment pu constater de réduction des ridules dès lors que ce sont plus des plis naturels sous les yeux qui ont toujours été là. Toutefois je constate que cette zone est beaucoup moins sèche donc plus lisse, ce que je peux significativement remarquer à présent lorsque je poudre mon anti-cernes.

Concernant les cernes, je ne vois pas d’amélioration notable, dès lors que pour mon cas, ceux-ci sont surtout dues au fait que cette région de la vallée des larmes se creusant et la peau du dessous de l’œil s’affinant, mes veines bleues sont fatalement plus visibles, et oui on ne peut pas être et avoir été… Il faut savoir qu’aucun contour de l’œil ne peut repulper cette zone qui ne peut être traiter que par injections d’acide hyaluronique pour une réelle efficacité.

Je préfère néanmoins ce soin à ceux de ma précédente routine, à savoir le contour des yeux de la gamme Smart de la marque Clinique combiné à celui de The Ordinary concentré à 5% de caféine. Ces deux derniers ont été efficaces les deux premiers mois environ, mais leurs actions respectives, hydratante et décongestionnante, se sont révélées de moins en moins notables.

Je l’ai surtout constaté en commençant ma nouvelle routine avec le soin de Goldfaden MD, dès lors que j’avais une zone de sécheresse récurrente sous les sourcils (consécutive à l’épilation au fil que j’ai arrêtée pour cette raison), qui a depuis définitivement disparue.

Cette nouvelle routine est beaucoup plus efficace du point de vue de l’hydratation et de l’action décongestionnante.

Je suis donc satisfaite du Bright Eyes de Goldfaden MD, ayant conscience que l’hydratation et la décongestion des tissus sont tout ce qu’il faut, en réalité, attendre d’un contour des yeux.

III. Crèmes de jour/nuit

J’étais vraiment très curieuse de tester les produits de la marque Drunk Elephant qui ont une très bonne réputation, grâce notamment à leur composition plutôt propre.

J’utilise la Protini de cette marque (63€ sur CultBeauty) comme crème de jour et de nuit. C’est un concentré de peptides, d’acide aminés, de machin de nénuphar, bref un cocktail de savant fou pour une peau plus forte, plus ferme et donc plus belle…

Avant cette routine, j’utilisais la Turnaround Overnight de Clinique, en crème de nuit, qui hydrate la peau de façon très satisfaisante, cependant je n’ai pas constaté d’amélioration particulière sur l’éclat du teint.

C’est vrai que depuis que j’utilise la Protini, j’ai l’impression d’avoir une peau plus  lumineuse, les traits beaucoup plus détendus et surtout un rendu du make-up beaucoup plus lisse. Cependant, je pense que je dois cette impression de bonne mine à l’ensemble des soins que j’apporte en ce moment à ma peau, dans la mesure où j’ai commencé chaque étape de cette routine en même temps.

Pour revenir au Protini, j’ai beaucoup de plaisir à l’utiliser, le contenant est extraordinairement hygiénique, un pot avec pompe, il suffit de presser pour avoir la bonne quantité de crème. Il hydrate intensément sans laisser un film trop gras sur la peau et surtout ne la fait pas pelucher ce qui permet de constituer une bonne base avant make-up. Je l’utilise de jour comme de nuit sans problème vu que l’hiver est la saison où j’ai le plus de zones de sécheresse.

Si vous alternez les soins à l’acide glycolique et des séances de dermaroller, il faudra impérativement prévoir de compléter vos soins par un sérum beaucoup plus riche afin de renforcer l’action hydratante. J’utilise toujours le EVE Serum de la marque Esthederm qui est très nourrissant et contribue à lisser et régénérer la peau en profondeur, je la recommande pour booster l’éclat des teints ternes à utiliser en cure d’un mois ponctuellement dans l’année.  Mais mon véritable coup de cœur de ma routine va pour les sérums de la marque Odacité, le Po+R (jour) et le Ac+R (nuit), qui se présentent en formule jour/nuit et que je continue à tester en espérant que son action soit toujours aussi efficace dans la durée. Il suffit de quelques gouttes ajoutées à votre crème hydratante pour en multiplier l’efficacité et nourrir significativement la peau, ce qui est idéal tout de suite après une séance nocturne de dermaroller !

Et enfin, je vais terminer ce loooonnng billet avec un autre roller ! Mon rouleau en pierres de jade (disponible sur Amazon pour moins de 20 €) que j’adore passer le matin après avoir appliqué mes soins pour bien décongestionner et lisser ma peau. C’est archi rafraîchissant, ces pierres froides défroissent et dégonflent bien les tissus congestionnés du matin, c’est une sorte de fer à repasser pour la tronche en fait 😀 ! Ça permet également, paraît-il, d’affiner les contours du visage. Et bien affaire à suivre…  Alors à vos rouleaux Mesdames !

Merci encore de me lire. Je vous annonce d’ailleurs à ce propos un update de cet article pour bientôt. Enfin et surtout j’ai très très très hâte de vous parler d’une masterclass makeup à laquelle je compte participer à l’étranger, mais… chut pour le moment…

N’hésitez pas à suivre mon Blog ici sur WordPress et sur Instagram @samialexploratrice 😉

Passez de très bonnes fêtes de fin d’année et à très bientôt !

Par défaut