BEAUTE

RCMA Shinto Palette Teint, Revue

Hello Makeupgeeks,

I gat a little something for you… 🎶 (#MN8 for those remember…).

J’avais très envie de mettre en lumière cette palette de fond de teint la Shinto Palette n°11 de la marque RCMA, marque américaine de makeup professionnelle. Très peu utilisée en France par les professionnels du makeup, du moins ceux que j’ai rencontrés, et c’est bien dommage car cette marque et spécialement ses fonds de teint réunissent tous les critères que j’estime nécessaires pour arriver à un résultat professionnel.

Je l’ai découverte, il y a quelques années, en regardant des vidéos YouTube de makeup artists, Wayne Goss pour n’en citer qu’un, mais suis un peu passée à côté, n’ayant pas été séduite plus que ça, jusqu’à ce que j’assiste à la Masterclass de Mario Dedivanovic.

En effet, l’utilisation qu’il en a faite m’a totalement convaincue et décidé à l’utiliser non seulement pour mes réalisations professionnelles, mais également pour mes makeups du quotidien (quand j’ai envie d’un maquillage très longue tenue et non pas pour aller acheter ma baguette au coin de la rue 😉).

~ Description du produit ~

Pourquoi à mon sens, et pas qu’au mien, RCMA est le meilleur fond de teint au monde ?

La première des raisons est très simple, ce fond de teint est formulé sur la base de 50 % de pigment pur quand un fond de teint normal en contient en moyenne entre 8 et 18 %.

Deuxième raison, cette palette de fond de teint contenant 18 nuances pouvant toutes être mélangées entre elles, permet de maquiller toutes les carnations, du teint le plus pâle au plus mat. Il y a beaucoup de nuances SH = sous-ton jaune verdâtre et OL = sous-ton olive, ce qui me réjouit pour les peaux méditerranéennes c’est la palette idéale. Pour les peaux très claires KA sont les nuances appropriées. Pour les peaux noires et métissées, la palette n°10, permet également de répondre au besoin de toutes les nuances de peaux foncées. Ces deux palettes sont très complémentaires.

Troisièmement, considérant la concentration de pigment, il en faut très peu pour faire un teint complet. En plus d’être pratique, dès lors qu’en une seule palette ce fond de teint convient à toutes les carnations, il est économique en ne nécessitant que très peu de produit.

Déjà, si je m’arrête là je suis sûre que toi, MUA qui me lit, tu as déjà mis l’item dans le panier sur Beautylish… I see you guys 👀

Je poursuis avec un quatrièmement, le rendu sur la peau… Point essentiel qui au départ m’a beaucoup fait hésiter, dès lors que je craignais, compte tenu de sa couvrance modulable, que ce FDT soit trop perceptible et produise un effet masque une fois travaillé. Il n’en est absolument rien, le fini est très naturel limite seconde peau, la tenue est incroyable, ayant une peau mixte, la zone T a brillé en fin de journée mais beaucoup moins que d’habitude, moi qui aime les textures légères, j’étais vraiment très à l’aise avec.

Cinquièmement, cette palette permet non seulement d’unifier le teint mais également de sculpter les contours avec la teinte la plus sombre et illuminer les zones du visage qui le nécessitent.

Et bien oui, il y a aussi un sixièmement, le prix ! Elle coûte 72 $ sur Beautylish certes, mais vous en avez pour toute une vie, surtout pour un usage personnel… Il existe des versions individuels ou des mini palettes de 5 des nuances présentées dans la Shinto et de toutes les autres qui seraient plus indiquées pour un usage personnel, plutôt que d’avoir toutes les nuances dont la majorité serait inutile à une seule personne. En revanche, pour les maquilleurs c’est véritablement le choix le plus professionnel, efficace, pratique et économique.

~ Utilisation ~

Dans la mesure où il s’agit d’un concentré de pigment, il faut bien entendu en prélever très peu. Pour ce faire l’idéal est de manipuler la matière à l’aide d’une spatule makeup afin d’effectuer vos mélanges sur une palette en inox, plexiglas ou autres.

Je vous recommande l’application au pinceau plutôt qu’à l’éponge, j’utilise celui de It Cosmetics le 7, à double embout qui est un pinceau plutôt souple pour le teint, vous pouvez parfaire l’application de la matière à l’aide de votre éponge bien déshumidifiée, en effet ce fond de teint étant formulé à base d’huile végétale et de cire, l’eau ne fera pas bon ménage pour bien travailler la matière et garantir sa longue tenue. Il en va de même pour votre crème de jour, évitez d’utiliser celle formulée à base d’eau, huile+eau = cause la migration de matière sur le visage et sa mauvaise oxydation.

Je poursuis, avant de poudrer, en sculptant les ombres de mon visage avec la teinte la plus foncée de la palette qui est un marron taupe froid, idéale pour creuser les joues et les ailes du nez. J’utilise une couleur un peu plus chaude pour travailler le front et les tempes.

Vous pouvez également utiliser les teintes les plus claires pour illuminer les zones qui doivent l’être, mais personnellement je préfère mon correcteur pour cela, le Born This Way de chez Too Faced que j’adore en teinte Vanilla.

Il suffit ensuite de poudrer la zone T et de fixer les ombres avec un bronzer poudre.

Sans filtre, j’ai appliqué une des teintes les plus foncées SH7

Très sincèrement, j’étais septique sur ce FDT au départ, j’avais peur que ce soit trop épais et pas assez naturel. Or, c’est tout à fait le contraire, bien travaillé, on obtient réellement cet effet seconde peau flawless 🙌

Et puis quand un des meilleurs maquilleurs au monde ne jure que par cette palette on comprend pourquoi…

Sans filtre, aucun effet matière on dirait de l’autobronzant, peu de matière et couvrance optimum

~ En conclusion ~

Je ne peux que mettre un 10/10 à cette palette RCMA et la recommander à tous les maquilleurs. Effet seconde peau, longue tenue, aucune oxydation, color match parfait, je ne sais pas quoi dire hormis bravo.

Je suis surprise que cette marque soit très peu utilisée en France. Les makeup artists avec lesquels j’ai eu l’occasion d’échanger investissent tous dans toutes les nuances d’un fond de teint ou font leur petite cuisine avec quelques couleurs de base. Personnellement, j’ai eu l’occasion de me faire maquiller par quelques professionnels et hormis une maquilleuse MAC, le travail du teint, chose pour moi la plus essentielle du makeup, a toujours été très insatisfaisant. C’est pourtant l’étape clé d’un maquillage réussi et ne doit laisser place à aucune approximation à mon sens.

☆ ☆ ☆

Voilà, je finis là-dessus en espérant que cette revue vous aura intéressés. Je vous remercie d’être aussi nombreux à me lire tous les jours, mes statistiques annuelles m’ont annoncé 17K lecteurs et l’année n’est pas finie ! C’est peut-être pas grand chose, mais pour moi c’est si impressionnant de me dire que mes articles ont pu intéresser autant de monde. Merci infiniment de participer à ces partages d’expériences purement authentiques et non monétisés.

Je vous invite à suivre mon blog en cliquant sur « suivre » en bas de l’écran à droite, très peu d’entre vous le font. Sachez que je n’utilise pas vos adresses e-mail à des fins commerciales, cette action permet seulement d’être notifié de mon prochain article et est la seule façon de témoigner un peu de soutien par la même occasion…🌹

Bonne semaine et à très bientôt !

Par défaut
BEAUTE

Mario Dedivanovic’s Makeup Masterclass

Hi makeup lovers ! Hope ur doing fine…😊

Chose promise, chose due… Je viens vous faire part de mon expérience avec The Masterclass of makeup du célèbre et talentueux makeup artist Mario Dedivanovic qui s’est tenue samedi 9 février 2019 à Los Angeles.

J’ai eu la joie de passer une semaine à Los Angeles pour cette occasion.

Comme vous le savez, si vous avez pu consulter mes autres publications, ce n’est pas ma première escapade californienne. J’ai passé un agréable séjour comme d’habitude quand je me rends aux USA, je me sens vraiment comme à la maison, dans mon élément… Seul regret, ne pas y être allée avec mon mari chéri qui m’a manqué comme jamais #coeurbrise…

Bref allons à l’essentiel 😉

L’événement qui a commencé à 13 heures pour finir à 18 heures, a eu lieu dans le quartier de Downtown L.A., à l’intérieur du somptueux Orpheum Theatre tout près du Ace hôtel.

Une impressionnante file d’attente plus tard, nous avons pris place à l’intérieur dudit théâtre après distribution d’un joli carnet de notes, stylo et bouteille d’eau à l’effigie de « The Masterclass ». Goodies que j’ai d’ailleurs conservés just for the nostalgia

* * *

En guise d’avant-propos, une vidéo introductive nous présentant le parcours de Mister Mario Dedivanovic, dont je vous passe les détails, qui relate entre autres ses débuts de maquilleur et de son fulgurant succès, grâce notamment aux réseaux sociaux ayant massivement relayé ses techniques de maquillage sur la belle Kim Kardashian et son incourtournable contouring.

Pour cette session à Los Angeles particulièrement, compte tenu du lieu, nous avons eu la chance d’être en présence de deux invitées exceptionnelles et personnalités les plus influentes de la Beauty Industry, à savoir Mrs Anastasia Soare (fondatrice de la célèbre marque Anastasia Beverly Hills) et naturellement Mrs Kim Kardashian West, cette dernière ayant servi de modèle.

* * *

~ La première partie ~

La démonstration a débuté par le travail de maquillage des sourcils de Kim par Anastasia, avec ses techniques habituelles et bien sûr l’utilisation de ses produits qui sont, sans conteste, les meilleurs sur le marché, du moins pour cette partie du visage.

Personnellement, je ne commence pas par les sourcils lorsque j’exécute un makeup, tout simplement parce que ça m’obligerait à revenir dessus après les applications de correcteur, de poudre, etc. Toutefois Mario préfère commencer par les sourcils quitte à les retoucher en fin d’application de l’ensemble des étapes du makeup, cela lui permet de mieux visualiser le travail des fards, why not…

* * *

~ La performance du Maître ~

Je ne vais pas vous détailler step by step toutes les longues étapes du maquillage qu’il a réalisé et duquel j’ai pris toutes les notes nécessaires, mais je vais plutôt vous partager ce qui m’a semblé intéressant voire étonnant.

Pour cette démonstration, il a réalisé ce qu’il appelle un « Makeup Glam« , avec un smokey eye brun, un teint bronzy et des lèvres nudes… Le classique look qu’il a l’habitude de « performer« .

~ Les yeux ~

A l’instar de la majorité des maquilleurs professionnels, il commence par le travail des yeux en unifiant toute la paupière avec un correcteur crème qu’il fixe avec une poudre libre, puis il illumine l’arcade, il travaille ensuite un crayon brun en ras de cil, enfin applique un fard crème qu’il fixe avec un fard poudre d’un ton similaire…

Bien sûr, je synthétise, sa technique est vraiment très précise, il y va à tâtons et tout en légèreté. Il recommande d’appliquer la matière très progressivement avec le moins de pression possible afin de trouver l’équilibre idéal du bon dosage de la matière. Mieux vaut en mettre peu quitte à en rajouter si besoin, que trop au risque de tout gâcher.

Quant aux marques, il utilise beaucoup de produits RCMA, une marque professionnelle, ainsi que du Marc Jacobs, KKW Beauty bien sûr, ABH et également quelques marques de drogstore. Pour les marques, j’émets toutes réserves, vous vous doutez bien que de ce point de vue tout est question de sponsoring… Néanmoins RCMA est une marque référence auprès des maquilleurs du monde entier et pour avoir eu l’occasion de tester une des palettes FDT, I now know the reason why…

~ Le teint ~

C’est définitivement ce qui m’a le plus intéressée, le teint est vraiment le point essentiel du makeup, sans un teint réussi à la perfection, le reste du maquillage est sans intérêt.

Ce qui m’a interloqué dans sa préparation du teint, c’est le fait qu’il commence par appliquer un primer, en l’occurrence celui de Tatcha The Silk Canvas, avant la crème hydratante de la même marque (offerts dans le goodie bag) dans le but, selon lui, que le fond de teint accroche mieux la peau et en assure la tenue.

J’ai donc eu la curiosité d’essayer et il est vrai que le résultat est plus homogène, plus fondu, comme si vous aviez mélangé votre crème de jour à votre fond de teint en définitive. Cet ordre permet, selon moi, d’optimiser la couvrance du FDT et le naturel du fini. Quant à la tenue, je n’ai pas constaté de différence…

Après la préparation de la peau, il applique un correcteur orangé sur les zones brunes, le FDT (RCMA), anti-cernes, bronzer crème, bronzer poudre, highlight, etc…

Selon lui, il est essentiel de prendre soin de fixer la matière, notamment bien presser les matières crémeuses à l’éponge et les fixer avec une matière poudreuse.

Le travail du teint a été le plus long, ponctué d’innombrables moments quasi obsessionnels d’ « estompage » et de « tamponnage » de la matière pour assurer un résultat « peau parfaite » et sans effet de matière.

Il a poursuivi en réalisant son fameux contouring avec une démonstration de baking, highlighting et le tour était joué.

Il a enfin fini par les lèvres, fixé le tout avec une brume Tatcha avant de poser le mascara (Voluminous de l’Oréal) et quelques bouquets de cils individuels et Voilà !

En général, Mario met 1h30 environ pour réaliser un makeup pro hors démonstration.

Là, vu qu’il s’agit d’une démonstration avec participation du public, créant ainsi une interactivité avec l’artiste auquel nous pouvions poser nos questions, le temps s’est vu rallonger… Bien entendu, nous avons eu droit à quelques petites pauses et à un petit en-cas pour tenir 5 heures de cours 🤪

* * *

~ Le goodie bag ~

Très sincèrement, ce fameux goodie bag m’a encore plus motivé à traverser l’Atlantique, en plus du plaisir de me rendre aux USA.

Considérant le prix de la place Gold qui était à 499$, on peut dire que nous avons été avantagés vue la valeur du goodie bag qui dépasse le double de cette somme… Il me rembourse même mon billet d’avion ! Etant précisé qu’il y avait deux types de goodie bag, le jaune, celui des pauvres 😁 et le noir qui est plus fourni en produits et destiné à ceux qui ont acheté une place VIP à plus de 1500$

So, que contient-il ? Du makeup bien sûr, mais aussi des cosmétiques, je pense notamment à ceux de la marque japonaise Tatcha pour la plus prestigieuse. Pour le maquillage, nous avons du Laura Mercier, ABH, Hourglass, It Cosmetics, et bien d’autres marques que je n’avais jamais eu l’occasion de tester.

Je vous mets en images ci-après l’intégralité du contenu du goodie bag.

* * *

~ The Certificate of Completion ~

En sortant du Théâtre et en même temps que le lourd goodie bag, il nous a été remis un certificat de participation et d’achèvement à cet événement.

Mais bon… Je ne pense pas qu’on puisse dire qu’on soit makeup artist après avoir suivi une telle classe, ça participe certes utilement à enrichir ses connaissances dans cette discipline mais le plus gros reste la pratique et une solide formation classique de base.

Quant à ceux qui s’interrogent sur l’opportunité d’assister à cette masterclass, je pense que si vous aimez précisément le travail de cet artiste, son style, sa vision du glamour, et que c’est celui dont vous voulez vous inspirer professionnellement, il faut sans nul doute y assister car au au-delà de l’aspect « entertainment » d’un tel rassemblement, l’enseignement dispensé n’est vraiment pas négligeable.

* * *

En conclusion,

Ce fût une expérience très profitable à mes yeux, j’en suis ressortie enrichie par la simplicité et la technicité de ce maquilleur. Simplicité car son style à travers ses maquillages est toujours glamour, chic avec une relative sobriété quand on le compare à d’autres MUA qui exécutent des looks beaucoup plus chargés et très « colorful » qui, personnellement ne me séduisent pas, bien que j’en reconnais et salue la performance. Je suis davantage sensible à la représentation que Mario Dedivanovic a de la femme moderne et sophistiquée toute en élégance et qui consiste à sublimer la beauté naturelle de la personne qu’il a entre les mains et non pas de la déguiser en la fardant de manière outrancière. J’adhère entièrement à son approche et à sa vision de la beauté, tout en finesse et délicatesse qui se ressent même à travers ses gestes techniques.

De tous les MUA, c’est celui que je rêvais de voir « performer » pour toutes ces raisons et celui dont le style m’inspire le plus.

Petite anecdote : en rentrant à l’hôtel après cet événement j’ai eu l’occasion d’entendre des jeunes femmes un peu déçues « débrifer » et déplorer le fait que Mario ait réalisé un maquillage un peu trop simple à leur goût. Mais c’est son style ! Quand on connait un minimum le travail de ce Monsieur, il est impossible d’émettre une telle appréciation, dans la mesure où il est connu pour ses looks bronzy, nudes, glamours chics, et sophistiqués mais toujours très raffinés et sensuels. Si on veut du cutcrease à la DragQueen, il faut aller voir un Mitchell ou une Michelly Palma qui réalisent talentueusement de tels makeups.

Voilà pour mon petit compte-rendu de classe 😁. J’espère que celui-ci vous aura intéressés.

Je ne vous mets pas ici les videos que j’ai faites, leur format est beaucoup trop lourd, elles sont visibles néanmoins sur mon InstaStory pour les intéressés (samialexploratrice) 😉

Pour la suite de mes explorations, j’ai fait une courte escapade plutôt pluvieuse en Suisse en ce début de semaine, histoire de me ravitailler en bon chocolat de Pâques (#regimemaisbon), visiter Genève et aussi pour récupérer une petite commande (#shoppingsansfrontiere)…

Je vous souhaite une très bonne semaine et à très bientôt 💋

Par défaut